Biographie

Il commence sa formation au Québec en tant qu'élève de Philippe Grenier au Cégep de Valleyfield et des cours particuliers avec le comédien Richard Niquette. Il rejoint ensuite le département de théâtre de l'Université de Moncton au Nouveau-Brunswick. L'année suivante, il entre au Conservatoire d’Art Dramatique de Québec avant de s’envoler vers la France où il complète sa formation à l’Ecole Claude Mathieu jusqu'en 1997.

 

Son parcours s’élargit à travers différents registres, des Fourberies de Scapin à Poil de Carotte (Festival d’Avignon 1998 et 2000) en passant par Les Plaideurs de Racine et Les Petits Mélancoliques de Fabrice Melquiot, Le langue à langue des chiens de roche de Daniel Danis ou encore Tu m’aimes-tu ? de Benoit Gautier, LukaLila de Suzie Bastien, Mortis Mercator d'Axel Lattuada et, tout récemment, La solitude hivernale de Mathieu Beurton, Jacques le fataliste et son maître de Diderot (mise en scène de C. Gisbert), Emotionnellement Restreint de SiDe (mise en scène des frères Botti) et Venise sous la neige de Gilles Dyrek (mise en scène de J. Dos Santos et J. Héteau)

 

On a pu le voir toute une saison à la Comédie Française dans la pièce Le Marchand de Venise de Shakespeare, mise en scène par Andrei Serban.

 

Il tourne pour la télévision et le cinéma avec des réalisateurs tels Valérie Lemercier, Vianney Lebasque, Abel et Gordon (Paris Pieds Nus), Denis Amar (Femmes de loi), Jean-Pierre Mocky (Vidange), Sébastien Morasso, Fabrice Main, Andrei Campeanu, Christian Lara... 

Et pour des films institutionnels ou publicitaires (Head & Shoulders, Crédit Mutuel, GDF Suez, Les Ailes Brisées, Orange, etc.)

 

En 2009-2010, il rejoint, le temps d'une saison, l'équipe de la populaire série télévisée Plus Belle la Vie dans laquelle il interprète le rôle de Chris. 

 

Dramaturge et poète, il est l’auteur de Mousse la Frousse, Pour la terre d’Ezra, Le robot de Toc, Umanimos, Souris, dit le chat et, récemment, Quand les boussoles s’affolent, Petite sirène, Soum, l'ami des fantômes, Père Noël 2.0, Le plus beau des robots et Princesse Dana.

 

Il publie en poésie et remporte le Concours International des Dix mots de la Francophonie en 2000.

 

Depuis 2006, il a fait la mise en scène de sept de ses pièces : Pour la terre d’Ezra a été créée au Centre culturel franco-nigérien de Zinder (Niger) ; Le robot de Toc, Mousse la Frousse et Souris, dit le chat au Théâtre Astral (Parc Floral de Paris).

 

En 2012, il rejoint la Compagnie AYOYE et met en scène sa nouvelle pièce Quand les boussoles s’affolent... présentée au Chapiteau de la Fontaine aux Images à Clichy sous Bois, au Théâtre de l’Opprimé à Paris et au théâtre des Terrasses de Gordes (Vaucluse).

 

Ce spectacle ouvre la voie aux autres créations d’AYOYE : Soum, l’ami des fantômes, Bastien et la magie des Pourkoipas et, dernièrement, Père Noël 2.0, Le plus beau des robots et Princesse Dana...

 

En mars 2016, il met en scène Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig et en 2017 En voiture Simone de Franck Pelé.

En 2019, il participe à l'événement Première Approche au Festival d'Avignon ce qui lui permet de rencontrer l'auteur Yves Cusset. 

En 2020, il travaille avec celui-ci à la création de son texte "L'amour est enfant de putain" qui sera créé à Bordeaux le 6 mars 2020.

 

Il est publié aux Editions Les Cygnes

 

Malgré ses multiples casquettes, Denis Lefrançois se considère avant tout comme comédien :

"C'est le comédien qui agit en moi à chaque étape, à chaque défi, c'est lui qui écrit et met en scène, c'est lui qui fait avancer. Si je monte des spectacles, si j'écris des histoires, c'est parce que le comédien derrière tout ça a une faim insatiable de création artistique. Pour être un bon exécutant, je me dois d'être bâtisseur."

2010 - present

2010 - present